9 types de dépression à connaître (1/2)

types depressionNous sommes tous exposés à des moments où rien ne va plus et où on se sent seuls, tristes et épuisé. Le plus souvent, ces sentiments se dissipent en quelques jours, voire en quelques semaines, en fonction de chaque personne. Mais lorsque la tristesse est tellement profonde et qu’elle se prolonge au-delà de deux semaines, perturbant sérieusement la vie quotidienne des personnes concernées, dans ce cas il ne faut pas écarter la possibilité de la survenue d’une dépression. Eclairage.

Les symptômes courants de la dépression

La dépression affecte chaque personne de façon différente, et il se peut que vous ne ressentiez que certains des symptômes propres à cette condition. Vous pouvez également avoir d’autres symptômes qui ne sont pas mentionnés ci-dessous. N’oubliez pas qu’il est également normal de ressentir ces symptômes de temps à autre sans pour autant souffrir de dépression.

Voici une liste non exhaustive des symptômes de la dépression :

  • Sentiments profonds de tristesse ;
  • Humeurs noires ;
  • Sentiment de dévalorisation ou de désespoir ;
  • Changements d’appétit ;
  • Troubles du sommeil ;
  • Manque d’énergie ;
  • Incapacité de concentration ;
  • Difficulté à reprendre vos activités normales ;
  • Le désintérêt envers ce qui vous plaisait avant ;
  • Le repli sur soi ;
  • Préoccupation par la mort ou les pensées d’automutilation.

Si ces  symptômes commencent à avoir un sérieux impact sur votre vie quotidienne, alors il peut très bien s’agir d’une dépression. Sachez qu’il y a plusieurs types de dépression. Bien qu’elles partagent certains symptômes communs, elles présentent aussi quelques différences importantes.

Focus sur neuf types de dépression

Voici un aperçu de neuf types de dépression et de leurs répercussions sur les personnes qui en souffrent.

La dépression majeure

La dépression majeure est également reconnue comme trouble dépressif majeur, dépression classique ou dépression unipolaire. C’est assez courant.

Les personnes qui souffrent de dépression majeure présentent des symptômes presque toute la journée, chaque jour. Comme de nombreux problèmes de santé mentale, cela n’a pas grand-chose à voir avec ce qui se passe autour de vous. Vous pouvez avoir une famille adorable, des tas d’amis et un emploi de rêve. Vous pouvez avoir le style de vie qui plaît aux autres et avoir quand même la dépression.

Même s’il n’y a pas de raison évidente à votre dépression, cela ne veut pas dire qu’elle n’est pas réelle ou que vous pouvez simplement la surmonter.

C’est une forme grave de dépression qui cause des symptômes tels que :

  • Découragement, morosité ou chagrin ;
  • Difficulté à dormir ou trop dormir ;
  • Manque d’énergie et fatigue ;
  • Perte d’appétit ou suralimentation ;
  • Maux et douleurs inexpliqués ;
  • Perte d’intérêt pour des activités qui étaient auparavant agréables ;
  • Manque de concentration, troubles de la mémoire et incapacité de prendre des décisions ;
  • Sentiment de dévalorisation ou de désespoir ;
  • L’inquiétude et l’anxiété constantes ;
  • Pensées de mort, d’automutilation ou de suicide.

Ces symptômes peuvent durer des semaines, voire des mois. Certaines personnes peuvent avoir un épisode unique de dépression majeure, tandis que d’autres en souffrent tout au long de leur vie. Peu importe la durée de ses symptômes, la dépression majeure peut causer des problèmes dans vos relations et vos activités quotidiennes.

La dépression persistante

Le trouble dépressif persistant est une dépression qui dure deux ans ou plus. On l’appelle aussi la dysthymie ou dépression chronique. La dépression persistante peut être moins intense que la dépression majeure, mais elle peut néanmoins tendre les relations et rendre les tâches quotidiennes difficiles.

Certains symptômes de dépression persistante comprennent :

  • Tristesse profonde ou désespoir ;
  • Faible estime de soi ou sentiment d’inadéquation ;
  • Manque d’intérêt pour les choses que vous aimiez autrefois ;
  • Changements d’appétit ;
  • Changements des habitudes de sommeil ou manque d’énergie ;
  • Problèmes de concentration et de mémorisation ;
  • Difficulté de fonctionnement à l’école ou au travail ;
  • Incapacité de se sentir heureux, même dans les occasions heureuses ;
  • Isolement social.

Bien qu’il s’agisse d’une dépression de longue durée, sa gravité peut s’atténuer pendant des mois avant de réapparaître. Certaines personnes ont également des épisodes de dépression majeure avant ou pendant un trouble dépressif persistant. C’est ce qu’on appelle la double dépression.

La dépression persistante dure des années à la fois, donc les personnes atteintes de ce type de dépression peuvent avoir l’impression que leurs symptômes font partie de leur vie normale.

La maniaco-dépression, ou trouble bipolaire

La maniaco-dépression consiste en des périodes de manie ou d’hypomanie, où vous vous sentez très heureux, en alternance avec des épisodes de dépression. La dépression maniaco-dépressive est un nom désuet pour le trouble bipolaire.

Pour qu’on puisse diagnostiquer un trouble bipolaire, il faut avoir un épisode de manie qui dure sept jours, ou moins si une hospitalisation est nécessaire. Il se peut que vous viviez un épisode dépressif avant ou après l’épisode maniaque.

Les épisodes dépressifs présentent les mêmes symptômes que la dépression majeure, notamment :

  • Sentiments de tristesse ou de vide ;
  • Manque d’énergie ;
  • Fatigue ;
  • Troubles du sommeil ;
  • Trouble de concentration ;
  • Diminution des activités ;
  • Perte d’intérêt pour des activités amusantes auparavant ;
  • Pensées suicidaires.

Les signes d’une phase maniaque incluent :

  • Energie élevée ;
  • Sommeil réduit ;
  • Irritabilité ;
  • Des pensées et des paroles qui s’emballent ;
  • Pensée grandiose ;
  • Augmentation de l’estime de soi et de la confiance en soi ;
  • Comportement inhabituel, risqué et autodestructeur ;
  • Sentiment d’exaltation, d’euphorie ou excitation.

Dans les cas graves, les épisodes peuvent inclure des hallucinations et des délires. L’hypomanie est une forme moins grave de manie. Vous pouvez aussi avoir des épisodes mixtes dans lesquels vous avez des symptômes de manie et de dépression.

La dépression psychotique

Certaines personnes souffrant de dépression majeure traversent également des périodes de perte de contact avec la réalité. C’est ce qu’on appelle la psychose, qui peut entraîner des hallucinations et des délires. L’expérience de ces deux troubles combinés est connue cliniquement comme étant un trouble dépressif majeur avec des caractéristiques psychotiques. Cependant, certains prestataires parlent encore de ce phénomène comme d’une dépression psychotique.

Les hallucinations se produisent lorsque vous voyez, entendez, sentez, goûtez ou sentez des choses inexistantes. Un exemple de cela serait d’entendre des voix ou de voir des personnes absentes. Une illusion est une croyance bien ancrée qui est clairement fausse ou qui n’a aucun sens. Mais pour quelqu’un qui vit une psychose, toutes ces choses sont bien réelles et vraies.

La dépression doublée d’une psychose peut également causer des symptômes physiques, y compris des problèmes d’immobilité ou de ralentissement des mouvements physiques.

Un hypnothérapeute vous aider à surmonter votre condition pour reprendre goût à la vie et retrouver une vie sereine et normale. Pour bénéficier d’un processus hypnothérapique efficace et encadré par un professionnel expérimenté et digne de confiance, n’hésitez pas à nous appeler ou remplir le formulaire de contact. Vous recevrez une réponse en moins de 24 heures !